Idées reçues sur les peaux foncées et le soleil

Idées reçues sur les peaux foncées et le soleil

Dans cet article
L’idée que la peau noire est « naturellement photoprotégée » est largement répandue et partiellement vraie. Il faut cependant nuancer cette donnée en considérant un certain nombre d’éléments.
Article suivant

Les peaux noires, sensibles

Contrairement aux idées reçues, les peaux noires et métissées doivent elles aussi se protéger du soleil. Déshydratation, desquamation, sécheresse et même coups de soleil peuvent subvenir en période estivale. C’est la mélanine contenue dans l’épiderme qui donne à la peau sa couleur. Cette dernière s’est développée en fonction de l’adaptation génétique de l’homme à son environnement. Les peaux caucasiennes, blanches, produisent moins de mélanine que les peaux foncées. Les peaux noires vivent originellement sous un climat ensoleillé, la mélanine est donc produite en plus grande quantité pour jouer un rôle de bouclier contre les rayons UV.

A long terme, les effets néfastes du soleil sont de développer des cancers cutanés : carcinomes (95% des cas) et mélanomes (5% des cas mais les plus graves). S'ils affectent en grande majorité des personnes ayant la peau claire, les risques ne sont pas totalement exclus pour celles qui ont une peau foncée. Selon des données de l'American Cancer Society, publiée par la Skin Cancer Fundation, chaque année, aux Etats-Unis, 1 personne sur 100 000 dans la population noire développerait un mélanome, 4 personnes sur 100 000 dans la population hispanique et 25 personnes sur 100 000 dans la population blanche. A l'issue d'une période de cinq ans, les taux de survie seraient de 93% chez les patients "caucasiens" et de seulement 70% chez les afro-américains, pour cause de détection plus tardive


Pas une peau noire mais des peaux noires !


On recense environ 35 teintes de peaux noires différentes aux natures épidermiques brunes et foncées, qui nécessitent, à l'instar des peaux caucasiennes, une attention particulière et des usages de protection adaptés.

 

Les phototypes mats (4 et 5), bronzent facilement, ces derniers peuvent être amenés à développer des érythèmes voire, à plus long terme, un mélanome s'ils s'exposent de manière intense, longue et régulière sans protection. Et si ce danger est faible voire nul pour l'échelon le plus foncé (phototype 6), il n'est cependant pas exclu!

Lors des premières expositions, il est préférable pour les phototypes 6 d'utiliser au minimum un indice de protection SPF 15. Pour les peaux plus claires, les indices allant de 30 à 50 selon le degré de sensibilité sont recommandés.


Quelle protection pour les peaux noires ?


Les peaux métisses, foncées ou noires sont exposées à des risques de coups de soleil, de vieillissement de la peau et de cancers cutanés. Une exposition solaire contrôlée et une protection adaptée permettent d’éviter les coups de soleil et les problèmes d’hyperpigmentation, désagrément fréquent chez les peaux noires. La mélanine est un pigment qui protège les cellules profondes de la peau, les peaux foncées contiennent un taux de mélanine supérieur à celui des peaux blanches. Les peaux noires, plus pigmentées, sont donc naturellement plus résistantes au soleil, elles ne sont cependant pas immunisées contre les méfaits du soleil et les risques de développer des cancers. La résistance au soleil a tendance à faiblir lorsque les personnes mates de peau vivent dans un climat moins ensoleillé. Le soleil est en effet l’un des responsables de la production de mélanine, les peaux foncées ne sont donc plus autant protégées si le soleil est moins présent.

Pour éviter les risques de brûlures, les taches pigmentaires et un vieillissement cutané prématuré, l’utilisation d’une strong>protection solaire est indispensable. On la choisit toujours en fonction de la couleur de la peau et de la sensibilité de cette dernière. Les peaux noires peuvent se contenter d’un SPF égal ou inférieur à 30. Les peaux noires et métissées sont souvent plus sujettes à la sécheresse cutanée, il peut être judicieux de se tourner vers des crèmes solaires particulièrement hydratantes pour éviter les risques de desquamation. Peu importe la couleur de sa peau, il est toujours déconseillé de s’exposer au soleil aux heures les plus chaudes, quand le soleil est au zénith, entre midi et 16 h. Parasols, chapeaux et t-shirts sont les bienvenus. Pour soulager la peau foncée après une exposition, gels et baumes cicatrisants sont des solutions adaptées, les produits naturels à base d’Aloes offrent des propriétés adoucissantes et anti-inflammatoires.

Nos cures

Nos conseils

Les Secrets d’une Peau Saine et Éclatante

Lire la suite

Régime belle peau : quels nutriments ?

Lire la suite

Lumière Bleue : quels effets sur ma Peau ?

Lire la suite

L’inflammaging ou Inflammation chronique de la Peau

Lire la suite

Compléments alimentaires fabriqués en France

Lire la suite

Prendre de Bonnes Habitudes Santé à la Rentrée

Lire la suite