Billet d'humeur - Thomas Josse

Billet d'humeur - Thomas Josse

Dans cet article
Nous voici en Mars  autour d’un sujet qui va faire l’unanimité, car c’est le sujet qui nous rassemble depuis presque toujours : la dermatologie cutanée donc la peau. Cette union sacrée, presque indélébile entre les deux.
Article suivant

Une histoire d'amour et de peau…

Dermatologie d’urgence, correctrice, esthétique, les spécialisations se complémentent, fusionnent pour aborder des problématiques toujours plus grandissantes, surtout depuis que la peau est devenue le nouveau dada des industriels beauté jusqu'au blogueuses en passant par youtube où les tutos expliquent tant bien que mal comment embellir sa peau. 

Peut-importe l’interlocuteur il y a toujours une histoire de peau, de couleur, de texture, d’aspérité, d’imperfection, de lumière, de brillance, de rougeurs comme si la peau était à elle seule un dialogue, un moyen de fusionner ! 

Aimons-nous cette constellation de grains de beauté ? Cette texture lisse où la lumière s’y reflète ? Ces nuances qui rehaussent les ombres et les lumières ? Ou peut être plus sensiblement le parfum de la peau tant convoité ? 

Le parfum et la peau, nous rassurent, emmenant le « nez » dans un infini voyage, rempli d’émotions immatérielles, insaisissables et de souvenirs comme si la madeleine de Proust avait encore frappé. 

Au même titre qu’un journal de voyage la peau est la gardienne du temps passé, les rides en sont les signes de tristesses, d’amertumes, de joies, de rires, d’interrogations jusqu’à altérer  la structure même de cette unité que compose l’épiderme, le derme et l’hypoderme. 

Mais attention ne pensez pas que la peau est une simple superposition de couches mais plutôt un ensemble cohérent et abouti.

 

 

Au travers de la peau nous pouvons contempler l’âme d’une personne, la maladie, la fatigue , l’hygiène de vie puisque « l’architecture » qu’est la peau semble être en totale continuité avec l’organisation générale du corps.

La dermatologie 2.0 l’a bien compris, plaçant le praticien en mi dermatologue mi « facialist », un terme qui est apparu chez les Anglo-Saxons. 

Dispensant des protocoles ultra performants à l’effet plumpant, liftant ou éclat. Mais attention, non pas avec le dernier produit à la mode, mais avec des combinaisons d’actifs précis, performants et qui ont fait leurs preuves non pas sur YouTube mais dans les revues de dermatologie. 

Sans faire l’impasse sur les conseils nutritionnels surtout depuis que nous connaissons le rôle important de l’intestin sur la peau.

Le but de cette dermatologie 2.0 ? Faire encore reculer l’heure des actes invasifs, pour inscrire la prévention dans un acte de première intention.

 

Rédacteur Thomas Josse : depuis mon plus jeune âge, j’ai compris que j’avais une attirance pour l’image et la beauté. Cette impulsion m’a permis de créer en 2014 l’un des premiers blogs mélangeant une plume philosophe et scientifique, mais toujours inspirée, pour apporter des réponses et installer un nouveau dialogue entre le grand public, la médecine et la chirurgie esthétique. Après quelques rencontres, j’ai décidé en 2015 de créer mon agence pour couvrir plusieurs missions qui vont de la création à la gestion de l’image du praticien sur la toile, mais aussi de la présence des industriels – congrès sur les médias sociaux. J’interviens également dans les congrès des sociétés savantes – workshop – pour sensibiliser les praticiens et les assistantes à l’importance des médias sociaux dans leurs activités.

Nos cures

Nos conseils

Nos ambassadrices donnent leur avis

Lire la suite

Tâches pigmentaires sur les peaux noires, que faire ?

Lire la suite

Quelles sont les Tendances en Esthétique pour 2020 ?

Lire la suite

Le Guide des Nutricosmétiques pour la Peau

Lire la suite

Teint terne, fatigué sur peau noire : que faire ?

Lire la suite

Les Secrets d’une Peau Saine et Éclatante

Lire la suite