Injections d'acide hyaluronique ou de botox : le guide pour bien choisir

Injections d'acide hyaluronique ou de botox : le guide pour bien choisir

Dans cet article

La médecine esthétique propose des solutions pour retarder les signes du vieillissement du visage en évitant les actes chirurgicaux lourds. Acide hyalyronique et botox sont injectés par un médecin esthétique et donnent un effet liftant à la peau. Ces deux produits traitent des problèmes différents et sont complémentaires, tous deux participent au rajeunissement du visage. Dans quels cas choisir une solution plutôt que l’autre ? GliSODin vous guide.

Article suivant

Les injections d'acide hyaluronique

L’acide hyaluronique, une molécule naturelle dans l’organisme

L’acide hyaloronique est présent dans l’organisme, sans intervention de l’homme, cette molécule naturelle se situe notamment dans les couches de la peau, dans de derme, on la trouve également à l’intérieur de l’oeil, dans le cartilage ou les articulations. Ce produit de comblement remplit l’espace entre les différentes fibres. Sa production diminue cependant avec l’âge, ce qui entraîne une perte de volume de la peau et un amincissement de cette dernière, les rides apparaissent sur la peau devenue plus fine. La peau devient moins hydratée naturellement et moins élastique. 

 

Pourquoi des injections d’acide hyaluronique ?

Les injections d’acide hyaluronique (AH) permettent de combler les rides et de retrouver certains volumes perdus avec l’âge. Le médecin se sert d’une aiguille ou d’une canule pour réaliser les injections dans les sillons. Ces dernières se mélangent à l’acide hyaluronique déjà présent dans le corps. La substance de synthèse injectée hydrate les couches profondes de la peau en captant et maintenant l’eau. L’acide hyaluronique est injecté sur les points stratégiques du visage. L’ovale du visage retrouve ses formes, le produit comble les sillons naso-géniens, confère du volume aux pommettes, atténue les ridules présentes sur les joues, donne du volume aux lèvres et estompe les ridules présentes autour des lèvres. L’acide hyaluronique est majoritairement utilisé pour traiter la partie basse du visage. Les résultats sont visibles immédiatement après les injections. 

Quelles injections pour quelles zones du visage ?

Plusieurs types et marques d’acide hyaluronique existent et en fonction de la localisation des injections dans le visage, le produit peut être plus ou moins dense. Dans les cernes par exemple, la peau est très fine et le produit est plus léger tandis que dans les pommettes le produit est plus dense. L’acide hyaluronique utilisé lors des injections diffère également selon les effets recherchés, certains produits apporteront du volume tandis que d’autres sont plus adaptés pour réhydrater. Il existe plus d’une centaine de produits en France commercialisés par une trentaine de fabricants et contrôlés par un organisme de santé et de sécurité. Le prix des injections diffère selon la nature du produit, la zone à traiter et la quantité à injecter, ils peuvent avoisiner un coût allant de 300 à 450 euros en moyenne. 

Les injections de toxine botulique

Le botox ou la toxine botulique 

La toxine botulique est une substance issue d’une bactérie (Clostridium botulinum) responsable de la maladie portant le nom de botulisme. On s’intéresse à cette bactérie en raison de ses propriétés neurotoxiques. Injectée dans un muscle, la toxine botulique provoque en effet un relâchement temporaire et bloque la libération d’une substance chimique. D’abord utilisée en ophtalmologie pour régler les problèmes de spasmes faciaux, cette toxine est désormais utilisée dans des soins esthétiques pour atténuer les rides d’expression. Elle prend le nom commercial de « Botox » dans les années 1990.

 

Pourquoi des injections de botox ?

Les injections de toxine botulique permettent de corriger les signes du vieillissement du visage en évitant la chirurgie esthétique. Le visage est remodelé, rajeuni et retrouve du volume. Les injections de botox ont pour but de traiter les rides d’expression du front, les rides du lion et de la patte d’oie. En vieillissant, naturellement, les muscles de l’expression se relâchent et cela se traduit sur la peau du visage, particulièrement liée aux muscles faciaux. Les pattes d’oie sont davantage visibles avec l’âge chez les personnes qui ont tendance à rire beaucoup tandis que chez les personnes stressées, les rides du lion sont plus marquées. Les injections de botox offrent une action musculaire, en bloquant le mouvement de certains muscles, ils corrigent certaines rides. En inhibant la production d’un neurotransmetteur, l’acétylcholine, la communication entre les fibres nerveuses et les fibres musculaires est bloquée et les muscles responsables des rides d’expression sont forcés à être mis au repos. 

Quelles injections pour quelles zones du visage ?

La toxine botulique est diluée dans du sérum physiologique avant d’être injectée. Son action musculaire bloque partiellement ou totalement le mouvement des muscles. Le botox est principalement utilisé pour traiter la partie haute du visage, le tiers supérieur. Les muscles qui agissent sur les rides du front sont visés, ce relaxant musculaire corrige les rides du lion (rides du froncement des sourcils), les rides de la patte d’oie (situées au coins externes des yeux) ou les rides du front. Le médecin esthétique marque la zone à corriger au crayon et la lisse avant d’injecter la toxine. Les effets ne sont pas visibles immédiatement, il faut attendre trois à quinze jours.

Dans quels cas l'acide hyaluronique ou le botox sont adaptés ?

Ces deux types d’injection participent à la prévention du vieillissement facial cutané. Les actions du botox et de l’acide hyaluronique diffèrent mais offrent des actions complémentaires dans la prise en charge du vieillissement. On peut se tourner vers un type d’injection ou l’autre en fonction des effets recherchés, il est également possible de combiner les deux traitements lors d’une même séance ou de deux séances différentes. 

Les injections de botox ou d’acide hyaluronique sont plutôt indiquées lorsque les signes de l’âge ne sont pas trop marqués sur la peau pour repulper les lèvres, atténuer les cernes, prévenir les rides ou combler certaines zones du visage. Plus la prise en charge est anticipée et plus le traitement peut s’avérer efficace. Dès l’âge de 30 ans, le niveau d’acide hyaluronique naturellement présent dans le corps commence à diminuer. Si les injections d’acide hyaluronique peuvent être réalisées en préventif, il n’en est pas de même avec le botox. Les muscles s’habituent en effet à cette substance qui devient moins efficace au fur et à mesure des injections, ce qui n’est pas le cas avec l’acide hyaluronique. Les injections de botox ou d’acide hyaluronique peuvent être efficaces sur toutes les peaux, elles sont cependant contre-indiquées dans le cas de maladies auto-immunes ou inflammatoires.

Les résultats des injections du botox et de l’acide hyaluronique sont résorbables et naturellement dégradés par la peau au fil du temps. Les effets sont visibles entre 6 à 18 mois en fonction des produits, des zones à traiter et du type d’injection. Lorsque les signes de l’âge sont trop prononcés, d’autres solutions, comme la chirurgie esthétique,  peuvent être envisagées.

 

Complétez vos soins esthétiques avec les compléments alimentaires GliSODin

Pour atténuer les signes de l’âge et prendre soin de sa peau, les injections ne sont pas la seule solution. Elles peuvent s’accompagner d’une hygiène de vie saine et de soins topiques spécifiques et dédiés à son type de peau. Crèmes et sérums anti-âge ont montré leur efficacité. Ces soins esthétiques peuvent s’accompagner par la prise régulière de compléments alimentaires beauté qui agissent de l’intérieur lorsque les crèmes hydratantes agissent de l’extérieur. Cette routine de soins In & Out, plus complète, agit sur la peau à différents niveaux et peut atténuer les signes de l’âge. 

La formule Anti-âge de GliSODin contribue à préserver la peau des signes de vieillissement cutané grâce à ses antioxydants, la peau maintient un niveau d’hydratation satisfaisant et une certaine élasticité. Toutes les peaux peuvent faire appel au complément alimentaire État général qui renforce l’immunité globale et protège les cellules du stress oxydatif, offrant à la peau un aspect plus sain. La formule Éclat de la Peau prévient l’apparition des taches pigmentaires, contribue à rendre le teint uniforme et atténue les imperfections. 

Les nutricosmétiques offrent un autre mode d’action qui vient compléter l’effet des injections d’acide hyaluronique ou de botox. Combinés à des soins esthétiques et topiques, les compléments alimentaires viennent renforcer les effets de ces derniers et se mettent au service de la dermatologie. 

Nos cures

Nos conseils

Unifier son teint grâce aux compléments alimentaires

Lire la suite

Anti-âge : prévenir ses rides de l'intérieur

Lire la suite

Rougeurs au Visage, Peau Sensible, … que faire ?

Lire la suite

Comment avoir un teint plus lumineux ?

Lire la suite

Pourquoi choisir des compléments alimentaires naturels ?

Lire la suite

Nos ambassadrices donnent leur avis

Lire la suite