Peeling visage : l’importance de le réaliser chez un dermatologue

Peeling visage : l’importance de le réaliser chez un dermatologue

Dans cet article

Le peeling est une technique esthétique qui aide à lutter contre le vieillissement de la peau et rend les cicatrices moins visibles. Une traduction rapide permet de bien appréhender le concept : peel signifie ‘éplucher’, la méthode consiste donc à enlever les couches supérieures de la peau pour bénéficier d’un effet rajeunissant. Un peeling au visage ne s’effectue pas de n’importe quelle manière, rappelons que la peau du visage est fragile et facilement agressée. GliSODin vous explique l’importance de réaliser ce soin chez un dermatologue. 

Article suivant

Le peeling, de quoi s’agit-il ?

Une technique pour faire peau neuve

Pour bien comprendre l’action du peeling sur la peau, il est nécessaire de bien comprendre comment est constituée cette dernière. Notre peau est constituée de trois couches : l’épiderme, la couche la plus mince, est en contact avec l’extérieur, on estime que cette couche ne mesure pas plus de 0,02 mm. La couche moyenne est le derme qui est cinq fois plus épais que l’épiderme et contient notamment les vaisseaux sanguins. Enfin, l’hypoderme est la couche la plus profonde, majoritairement constituée de cellules qui forment la graisse cutanée, cette couche molle agit comme un protecteur et un isolant. 

Le peeling est un acte qui consiste à appliquer une substance chimique sur la peau pour détruire une partie de l’épiderme. Le but visé ? Forcer le corps à régénérer les couches détruites pour faire peau neuve. Après un peeling, la peau est en effet plus lisse, lumineuse, les imperfections sont atténuées.

Lors d’un peeling dermatologique, une solution acide est appliquée sur le visage : il s’agit d’acide glycolique ou d’acide trichloracétique. Ces agents détruisent les cellules mortes et permettent le renouvellement cellulaire via un effet abrasif. Résultats, les tissus de la peau sont plus élastiques, les taches pigmentaires sont atténuées, le grain de peau est affiné, les cicatrices sont estompées, les rides et les ridules sont moins visibles. La peau apparaît plus ferme, éclatante et oxygénée. 

Exfoliation, gommage ou peeling ?

L’exfoliation n’est rien de plus qu’un terme générique qui désigne la chute de petites particules de peau. Toutes les techniques d’élimination des cellules mortes peuvent donc être désignées avec ce terme. Le gommage et le peeling sont, par exemple, deux méthodes d’exfoliation. Le but recherché est toujours d’éliminer les cellules mortes pour en stimuler de nouvelles : les pores sont libérés et les imperfections lissées. 

Le gommage est donc la première technique la plus célèbre pour exfolier la peau. Cette technique d’exfoliation est essentiellement mécanique, c’est via le mouvement ou le frottement que les cellules de la peau sont éliminées. Le gommage fonctionne souvent via des grains naturels ou synthétiques ajoutés à une crème ou une huile. C’est en frottant le produit doucement sur la peau que les propriétés exfoliantes agissent grâce au massage. 

De son côté, le peeling n’est pas une technique d’exfoliation mécanique, ce n’est pas l’action des mains qui exfolie la peau mais plutôt la nature du produit utilisé. Le peeling est une technique d’exfoliation chimique voire thermique. C’est directement l’action du produit appliqué sur la peau qui agit et élimine les cellules mortes à la surface de l’épiderme. Un peeling peut s’avérer plus agressif qu’un gommage. L’actif est souvent un acide de fruit ou un actif synthétique. Si les peelings doux peuvent se pratiquer à domicile, le peeling moyen ou profond est nécessairement réalisé par un dermatologue.

D’autres techniques existent comme la microdermabrasion ou la dermabrasion (HydraFacial). La microdermabrasion est une sorte de gommage mécanique pratiquée grâce à une machine qui exfolie la peau en projetant des microcristaux. Ce peeling superficiel ne s’effectue donc pas avec un produit chimique, la technique est moins agressive pour la peau. L’HydraFacial, parfois appelé hydra-dermabrasion combine plusieurs soins. La peau est nettoyée puis exfoliée, mais le soin ne s’arrête pas, la machine brevetée (l’HydraFacial) extrait les points noirs, comédons et autres impuretés avant d’hydrater la peau. Le soin est donc bien plus complet qu’une simple exfoliation. 

 

Un soin dermatologique selon le type de peau

Les différents types de peelings

Le peeling peut être plus ou moins profond en fonction de l’action de l’acide utilisé : 

 

  • Le peeling superficiel est le plus commun et le plus pratiqué. Il consiste simplement à donner un coup d’éclat au teint grâce à des alpha hydroxy acides AHA, des acides de fruits et acides glycoliques. On l’utilise majoritairement pour traiter l’épiderme en cas d'imperfections et pores dilatés. À la suite d’un peeling superficiel, le grain de peau est affiné, les taches pigmentaires sont moins visibles et les ridules sont lissées. 
  • Le peeling moyen traite le derme, l’actif utilisé est l’acide trichloracétique (TCA). Ce peeling est efficace pour améliorer les défauts cutanés. Son action est plus abrasive qu’un peeling aux acides de fruits. Il agit efficacement pour effacer les taches pigmentaires, effacer les cicatrices, lutter contre le relâchement cutané et amoindrir les rides et ridules. 
  • Plus rare, le peeling profond est réservé aux rides profondes et cicatrices marquées, il peut fortement atténuer les signes de l’âge, il traite l’épiderme et atteint également le derme profond. Le produit utilisé est l’acide phonique, le phénol. Ce peeling se réalise sous anesthésie locale et est réservé aux personnes qui ont le teint clair. À la suite d’un peeling profond, la peau est gonflée, peut suinter et saigner. Les suites de cette opération restent assez lourdes, le peeling profond est un acte médical nécessitant un repos d’une dizaine de jours. 

 

Le peeling peut également recourir à des techniques différentes. Le peeling mécanique traite les petites imperfections et utilise un outil qui peut s’apparenter à une perceuse. Le peeling chimique est plutôt utilisé pour effacer les taches causées par le soleil et les cicatrices. Le peeling au laser permet un traitement plus précis qui agit en profondeur. 

 

Le peeling, pour toutes les peaux ?

Le peeling dermatologique n’est pas réservé aux peaux matures. Toutes les peaux peuvent recourir à ce soin, … sauf les peaux trop sensibles qui souffriront davantage puisque le peeling reste un traitement abrasif. Les peaux jeunes soumises à la pollution et au stress peuvent utiliser ce traitement pour retrouver de l’éclat. Le peeling profond est souvent plus utilisé par les peaux matures à très matures tandis que les peaux plus jeunes préfèrent recourir au peeling superficiel. 

C’est au dermatologue d’examiner la peau lors d’une première consultation pendant laquelle il analyse la peau et définit si cette dernière est compatible avec un peeling, et, si oui, lequel est le plus adapté au problème ciblé. Le médecin évitera de recommander le peeling aux peaux qui cicatrisent mal, aux patients qui rencontrent des problèmes lymphatiques, aux personnes sous traitement anti-acnéique ou aux femmes enceintes.

Peeling dans un institut de beauté vs peeling vendu dans le commerce : quelles différences ?

Seul le peeling le plus doux, le peeling superficiel, peut être réalisé chez soi sans crainte pour la peau. Les peelings moyens ou profonds sont nécessairement réalisés dans un institut ou auprès d’un dermatologue. Les concentrations en acides de chaque type de peeling sont bien sûr différentes.

Les peelings achetés dans le commerce permettent seulement de remédier aux problèmes de peau assez légers, ils unifient le teint et donne de l’éclat au visage. Ces produits vendus en libre service contiennent des acides de fruits, de l’acide glycolique ou de l’acide salicylique mais la présence de ces agents est moins concentrée que les soins proposés dans un institut de beauté. La différence réside également dans les techniques et outils, les instituts et dermatologues proposent des soins et procédés plus pointus. 

C’est majoritairement de la concentration en acide que dépend l’efficacité du produit du peeling. Plus l’actif est concentré, plus le soin est profond et plus le résultat est visible, mais plus le risque d’irritation augmente également. Les soins proposés dans les grandes surfaces contiennent souvent des concentrations assez basses en acide glycolique, le taux avoisine souvent les 10 % lorsque les dermatologues utilisent des concentrations allant de 30 à 70 %. Si les peelings de grandes surfaces peuvent promettre un teint plus frais ou une légère diminution des points noirs, les résultats seront toujours moins profonds et moins durables que les soins proposés dans des instituts de beauté. 

Le peeling vendu dans le commerce et le soin proposé par un dermatologue n’ont pas la même vocation, si votre objectif est de faire peau neuve via un peeling en profondeur, mieux vaut vous tourner vers un professionnel qui établira le diagnostic le plus adapté et vous proposera un soin en conséquence.  

Peu importe le peeling choisi, il est toujours possible d’accompagner sa peau à rayonner via des compléments alimentaires beauté qui agissent de l’intérieur. La formule Éclat de la Peau de GliSODin contribue à unifier la peau et atténuer les imperfections, elle complète bien l’action du peeling. Pour prévenir les signes de l’âge visibles sur la peau, GliSODin a concocté une formule : Anti-âge aide à améliorer l’élasticité de la peau et la protège du vieillissement cutané. État général peut accompagner les peaux sensibles ou à problèmes à retrouver un aspect plus sain. Les compléments alimentaires ne se substituent pas à un mode de vie sain ni à des pratiques dermatologiques adaptées. 

Nos conseils

5 gestes à suivre pour illuminer son teint naturellement

Lire la suite

Unifier son teint grâce aux compléments alimentaires

Lire la suite

Anti-âge : prévenir ses rides de l'intérieur

Lire la suite

Rougeurs au Visage, Peau Sensible, … que faire ?

Lire la suite

Comment avoir un teint plus lumineux ?

Lire la suite

Pourquoi choisir des compléments alimentaires naturels ?

Lire la suite